Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Argent facile, charlatanisme, impudeur, culte de l’apparence… : ces maux qui sont en train de ronger le Sénégal

Posté par: Mamadou Sow| Vendredi 21 décembre, 2012 21:29  | Consulté 4344 fois  |  24 Réactions  |   

Si l’argent est le baromètre des vertus d’une société comme le prétend Ayn Rand, la température des valeurs sociales, au pays de Kocc, semble avoisiner zéro pour beaucoup de gens. Dans une société qui devient de plus en plus matérialiste : où le paraître tend à supplanter l’être et où ce qu’on a est en train de devenir plus important que ce qu’on est; que ne ferait-on pas pour devenir riche? Pour bon nombre de gens la réponse à cette question semble évidente.

Chez les politiciens, certains, au vu et au su de tout le monde, volent des milliards et n’hésitent pas à s’exhiber, voire à s’en glorifier à travers villas, voitures, belles femmes… Récemment certaines danseuses ont défrayé la chronique en allant jusqu’à montrer leurs parties intimes à la télé moyennant quelques billets. Aujourd’hui, beaucoup de parents préfèrent inscrire leurs fils à l’école de la force plutôt qu’à celle du savoir, parce que, pensent-ils, on devient plus vite millionnaire avec de gros biceps (lutteur) qu’avec de bons neurones, dans une arène financée par de l’argent aux origines pour le moins douteuses : les promoteurs de lutte sont les seuls Sénégalais, que je connaisse, qui pratiquent le dumping, selon eux, ils organisent des combats à perte depuis des années, mais ils continuent quand même, c’est bigrement étonnant non? Les charlatans et les voyants sont devenus, aujourd’hui, des travailleurs professionnels à temps plein, parce qu’ils savent qu’ils auront toujours des clients à qui ils peuvent promettre monts et merveilles sans crainte d’être démasqués ou inquiétés, parce que beaucoup de gens veulent un raccourci qui mène à la réussite, qui les dispenserait de fournir tous les efforts nécessaires. Sans doute ignorent-ils que le dictionnaire est le seul endroit où réussite précède travail. De nombreux jeunes ont bravé l’océan (à tort ou à raison, Dieu seul sait) pour rejoindre un hypothétique eldorado qui leur permettrait de revenir au pays les poches pleines gagnant ainsi le respect social qui leur avait été refusé pendant la période de galère, parce qu’à Jolof, pour beaucoup la pauvreté est un défaut. On oublie souvent que c’est le bon Dieu Le Pourvoyeur qui restreint ou élargit ses dons à qui Il veut. Le tourisme sexuel, la prostitution, les agressions, j’en passe, des pratiques jusque là méconnues de nos ancêtres s’exposent au grand jour pour des raisons plus ou moins financières. L’argent n’est plus le fruit du travail, mais de tractations, peu importe la manière (Xaalis kenn du ko liggéey da nu koy lijjanti). On devrait avoir honte de prononcer cette formule dans un pays, qui plus est musulman à 95%, mais son usage est devenu plus qu’acceptable dans notre langage quotidien.

Quant aux bonnes valeurs qui font la noblesse d’une société, que sont-elles devenues? : L’honnêteté, la vergogne, la pudeur, la loyauté… deviennent de plus en plus des qualités en voie de disparition. Ceux qui les ont, sont parfois, traités d’arriérés; bref j’ai l’impression que beaucoup de gens souffrent d’anosmie endémique, car ils ne sentent plus l’odeur pestilentielle de l’argent sale. Il suffit parfois de lire les médias ou d’écouter la radio pour se rendre compte de l’ampleur que la dépravation des mœurs et le changement de la société ont prise, bien que la plupart des journalistes soient plus intéressés à vendre leurs papiers ou avoir plus audience qu’à donner l’information utile. Pédophilie, prostitution, lesbianisme, inceste, agressions… sont souvent à la une de beaucoup de journaux, bref le tissu des valeurs qui s’est effiloché au fil des années semble être sur le point de se déchirer. Tout n’est toutefois pas sombre au pays, et heureusement! Dans cet océan de détresse, subsistent de grandes iles d’espoir. C’est encourageant de voir beaucoup de jeunes suivre le droit chemin et travailler dur pour s’en sortir honnêtement, mais malheureusement ces gens là n’intéressent pas les médias, parce que ces derniers savent que l’obscénité et le sensationnel font mieux vendre.

Lire la suite... 

 L'auteur  Mamadou Sow
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (24)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme on December 22, 2012 (14:14 PM) 0 FansN°:1
verite
Des médias pourris. on December 22, 2012 (16:10 PM)0 FansN°: 549413
je l'ai toujours dit...les ndeye gueye, mbathio, oumou sow et compagnie inondent trop facilement le paysage médiatique sénégalais, sans métiers, sans qualifications, sans professions, sans formations, sans éducations...seule la danse comme couverture, comme alibi pour se montrer et gagner leurs vies sur le dos des vrais artistes et intellectuels enterrés, oubliés, parfois même méprisés. et personne ne dit rien. il faut aussi signaler le fait que les médias organisent leurs propres mises en scène...maintenant, c'est un boubs qui anime une émission, fait des spots et joue dans un feuilleton et bien de vrais artistes passent à la retraite anticipée.

pour remettre la société sénégalaise sur les bons rails, il faudra nettoyer les médias de ces gens là aussi vides que nombrilistes...ils veulent juste s'afficher afin, pour leurs esprits étroits, de renforcer leur attirance quelle qu'elle soit.
Minerve8 on December 22, 2012 (19:20 PM)0 FansN°: 549920
belle remarque sauf que le charlatanisme que vous

n'avez fait que brosser superficiellement à mon avis

mérite à lui seul des tomes et des tomes.
Danger on December 23, 2012 (09:08 AM)0 FansN°: 552281
Parlant de charlatanisme, Seneweb devrait supprimer le blog de Serigne Samba Ndiaye, "phytothérapeute ayant acquis une base scientifique acceptable" (c'est lui qui le dit !) Outre qu'il est un obsédé sexuel, il raconte n'importe quoi, mélange religion, herboristerie, magie et superstition, prétend guérir toutes les maladies avec des versets du Coran, bref, un individu dangereux.
FA on December 22, 2012 (14:45 PM) 0 FansN°:2
fanchement chapeau mon frére,ravie de voir que d'autres pensent la même chose que moi,je ne reconnais plus mon pays le sénègal et c'est désolant,pour moi qui vit à l'etranger le constat est plus flagrant et quand je vois tout ce qui ce passe sur les chaines de télé sénegalaise j'ai honte tout simplent,que dieu nous guide sur le bon chemin et nous protége,amine
Anonyme on December 22, 2012 (15:51 PM) 0 FansN°:3
Une critique vraiement constructive, car elle ne fait que relater nos moeurs.Vous devrez souvent parler car on veut des gens comme vous qui tire sur la sonette d'alarme (trop c'est trop). Actuellement o senegal, Tous les parents aimeraient que leurs enfants deviennent féticheurs, marabouts, voyants , lutteurs, footballeurs, membre du gouvernement etc
Adam on December 22, 2012 (15:55 PM) 0 FansN°:4
bien dit le senegal a beaucoup changer
Anonyme on December 22, 2012 (15:57 PM) 0 FansN°:5
Bien dit
Anonimus on December 22, 2012 (15:59 PM) 0 FansN°:6
Superbe article !!!
Parfait diagnostique de la société sénégalaise. Un pays remplis de mosquées, églises, écoles et saints qui sont sensés sauver les populations de la perdition et pourtant paradoxalement les prisons sont aussi pleines que ces lieux de culte et d’éducation (on y retrouve même des soi-disant leaders moraux). D’autres part les gouvernants que nous avons eu, surtout le vieux Wade ont dirigé ce pays sur les défauts des sénégalais et non sur leurs qualités en exaltant la médiocrité, la roublardise le mensonge pour mieux assoir leur pouvoir…seul un changement en profondeur des mentalités pourra nous sortir de ce gouffre
Mbour-s on December 22, 2012 (16:04 PM) 0 FansN°:7
bravo gaïndé, tes articles sont toujours extra, tu connais bien ton pays et tu l'aime,comme beaucoup parmi nous? le constat est plus que probant,
mais question qu'il faut se poser est comment changer cette situation mes fréres
Anonyme on December 22, 2012 (16:30 PM) 0 FansN°:8
Mamadou
tes articles sont superbes!
je te suggere de les consolider un jour en un livre. En y inserant une synthese des commnetaires des lecteurs de ton blog , qui sont au demeurant excellents!
Anonyme on December 22, 2012 (16:34 PM) 0 FansN°:9
je veux juste dire que le baromètre mesure la pression et non la température. pour la température c'est le thermomètre.
Anonyme on December 22, 2012 (16:45 PM) 0 FansN°:10
je vds des parcelles sur la somone , mbodiene,et nguerigne cloturées et bien placées ya aussi des pieds dans l'eau 77 618 31 43
Kk on December 22, 2012 (17:07 PM) 0 FansN°:11
Enfin la preuve que je ne suis ni folle, ni nostalgique de Norte Cher Senegal d atan.
D accord avec tous les commentaries qui fustigent la promotion de danseuses indecentes et incultes, politiciens avides, corrompus et manquant totalement de vision et d ambition pour le pays, comme des exemples
Adama_immo on December 22, 2012 (17:18 PM) 0 FansN°:12
Terrains de 300m² à partir de 600 000 frs et même des Pieds dans l'eau sont disponible contact 77 925 00 34
X on December 22, 2012 (19:31 PM) 0 FansN°:13
Super
Anonyme on December 22, 2012 (20:58 PM) 0 FansN°:14
Tres bon article, vrai que je ne suis pas sénégalaise, mais je crois que c'est une épidemie en afrique. Tout est a la ruine et la ...............
Anonyme on December 23, 2012 (00:58 AM) 0 FansN°:15
LA PRESIDENCE DE WADE A ETAIENT AUSSI LE REGNE DES MINABLES ET DE LA DEPRAVATION DE LA HONTE DU VOL DU SANS VERGOGNE DANS TOUT LES CATEGORIES DE LA SOCIETE SENEGALAISE PLUS PARTICULIEREMENT ET ENCORE PLUS CHEZ LES RELIGIEUX QUI DEVAIENT NOUS SERVIR D'EXEMPLE.
OMO on December 23, 2012 (10:40 AM) 0 FansN°:16
le plus dur c'est quand vous le vivez dans votre propre famille
Marcello on December 23, 2012 (12:40 PM) 0 FansN°:17
Merci à l'auteur de l'article et à tous ses soutiens. Vous etes l'avenir de ce pays. Effectivement moi qui vit à l'étranger et qui cherche à créer une filiale au Sénégal, ces éléments font que le recrutement est pour moi un enjeu essentiel. Trop d'histoires, trop de managers rencontrés qui confirment ces dires. Mais le fait le plus marquant pour moi et la propension et la capacité à mentir qui atteignent pour moi des sommets, considérant meme tous mes voyages dans de nombreux pays (et réguliers).
En tout cas, je crois au Sénégal, rien n'est éternel et le vice non plus.
Enfin il faut élever les standards de la presse sénégalaise car elle est en deçà de nombreux pays d'Afrique ayant été éduquée dans l'un des pays qui avait le plus fort taux d'éducation, c'est tout simplement affligeant, mais je pense qu'il doit y a voir quelque chose de francophone dans cette malédiction.
Enfin dernier point, Développement Personnel : combien de manager parachutés ou ayant achetés un diplôme une fois en poste n'ouvrent plus jamais un bouquin, ne se forment plus tout en bloquant le savoir et les initiatives des nouveaux arrivés et par exemple ceux qui viennent de l'etranger.
Merci à tous (et pardon si j'ai blessé des personnes j'ai essaye de rester factuel)
Anonyme on December 23, 2012 (15:10 PM) 0 FansN°:18
LE SENEGAL EST UN PAYS POURI,L'HOMOSEXUALITE PREND BEAUCOUP D'AMPLEUR,LA PROSTITITION,EXCROQUERIE,LE VOL,LE CRIME A TOUS LE NIVEAU,A QUI AVOIR CONFIANCE DANS CE PAYS.QU'ALLAH NOUS AIDE.
Anonyme on December 23, 2012 (19:10 PM) 0 FansN°:19
c bien
Anonyme on December 24, 2012 (13:45 PM) 0 FansN°:20
cest bien dit
Bakathiou on January 5, 2013 (14:54 PM) 0 FansN°:21
Il est vrai qu'aujourd'hui au Senegal tout va de travers; beaucoup de nos valeurs sont bafouées à cause de l'argent. Il est trés aisé de critiquer tous ceux qui se comportent de façon contraire aux normes éthiques. Sans avoir à défendre qui que ce soit, je pense qu'il est aussi judicieux de réfléchir sur les raisons de tels comportements au lieu de se limiter à juste les condamner.

Ajouter un commentaire

 
 
Mamadou Sow
Blog crée le 30/10/2012 Visité 280692 fois 22 Articles 1341 Commentaires 35 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires